Comment vivre plus en harmonie avec la nature ?         

Il est plus que jamais clair que le véritable problème auquel l’humanité se trouve actuellement confrontée reste le déséquilibre de la nature. Parvenir donc à restaurer l’équilibre environnemental est l’un des plus grands enjeux pour lequel différents fora, tables rondes et conférences internationales ne cessent d’être organisés. Or, on n’en serait pas arrivé à ce problème si le rapport des humains avec la nature était basé sur le respect des êtres vivants (animaux, plantes…) qui nous entourent. Par conséquent, ce constat soulève une question : comment vivre plus en harmonie avec la nature ?

Les origines biaisées de la relation entre l’homme et la nature

Vivre en harmonie avec la nature, c’est vivre en communion avec les éléments de la nature. C’est respecter les êtres vivants et animaux qui nous entourent. C’est éviter de détruire l’équilibre naturel en vue d’émancipation ou d’amélioration du cadre de vie des humains. Il importe de mettre fin à certaines actions de l’homme sur le nature pour créer un contexte de vie adéquat aux composants de la nature (animaux, arbres, plantes, cours d’eau…). On peut adopter donc un meilleur comportement alimentaire respectueux de la nature comme le propose bougerleslignes.fr.

Malheureusement, le monde est déjà très loin de cette réalité. La production massive des céréales, la production industrielle intense a nécessité l’exploitation abusive des réserves des sols et sous-sols. L’ordre naturel est ainsi détruit avec tous leurs corolaires : changements climatiques, ouragans, faible espérance de vie, destruction de la couche d’ozone… L’harmonie de l’homme avec la nature est devenue donc problématique.

Comment vivre en harmonie avec la nature ?

Je vous recommande d’aller vous détendre dans les endroits où aucune action humaine n’est encore exercée comme : les forêts, les cabanes dans les arbres… Ainsi, vous allez comprendre pourquoi vivre en harmonie avec la nature nécessite des sacrifices de la part des humains. Il important de prendre certaines dispositions :

  • redonner à l’environnement ses aspects naturels. Ce point implique avant tout le respect absolu des êtres vivants qui nous entourent. Cela permet d’avoir un cadre de vie plus sain ;
  • freiner un peu l’élan de modernisation de l’humanité en évitant la folle aventure visant l’émancipation. L’humanité doit alors descendre de son piédestal ;
  • développer des rapports plus féconds entre humains et nature avec le respect de la biodiversité ;
  • déterminer des nouvelles règles de conduites pour favoriser une prise de conscience sur l’importance d’un cadre de vie naturel.