Un Noël zéro déchet, est-ce possible ?

La magie de Noël ne doit pas être gâchée par la débauche de déchets à laquelle notre société s’est malheureusement habituée au cours de ces dernières décennies. S’orienter vers un Noël zéro déchet, c’est possible, sans se priver, et sans altérer la joie des fêtes !

Mon beau sapin, roi des forêts…

Avec près de 6 millions et demi de sapins spécialement cultivés pour Noël, voilà un poste sur lequel économiser. Du coup, un sapin artificiel c’est écologique ? En fait pas vraiment…

En effet, selon une étude réalisée par le cabinet canadien Ellipsos, il faudrait garder votre sapin artificiel pendant au moins 20 ans pour amortir son impact carbone… Ces derniers viennent souvent de Chine donc imaginez le coût de transport etc. 

Du coup, si vous choisissez un sapin naturel, tournez-vous vers les petites productions ou les enseignes responsables et transparentes. Ensuite, il est important de vous séparer de votre sapin de la bonne façon. La plupart des villes organisent maintenant des récoltes après Noël. Autre option, le sapin en pot que l’on peut replanter ensuite.

© Pinterest

Enfin, vous pouvez aussi utiliser l’une de vos plantes vertes ou fabriquer un sapin avec vos enfants, à l’aide de matériaux récupérés, comme des palettes en bois, des cagettes ou encore une escabeau. 

… et ses décorations

De la même façon que pour le sapin, des décorations artificielles peuvent durer des décennies, alors on les recycle autant qu’on peut. Si vous êtes accro aux guirlandes électriques, préférez les LED, diodes électroluminescentes, qui consomment jusqu’à 90 % moins d’énergie que les guirlandes classiques.

© Pinterest

Vous pouvez aussi les fabriquer « maison » avec des objets de récup’, une jolie guirlande de rondelles d’oranges séchées (au four: 2h à 100°C), des rubans et des pommes de pin. Faites participer vos enfants en créant des petits personnages de Noël à l’aide de rouleaux de papier toilette, de papier coloré et agrafeuse !

© Pinterest

Proscrivez les bombes aérosol de neige, la poudre de Meudon fait très bien l’affaire.

La table de Noël

Consommez localement dans la mesure du possible. Vous trouvez de plus en plus d’épiceries qui vendent les produits des producteurs locaux, ainsi que des fermes qui proposent de la vente directe.

© Pinterest

Exit la vaisselle jetable et les serviettes en papier, sortez votre porcelaine, vos serviettes en tissu et décorez votre table avec des pommes de pin, feuilles mortes…

Et les cadeaux ?

Pas de Noël sans cadeaux bien sûr ! La pire nuisance, ce sont les emballages papier qui ne sont pas forcément recyclables. Tournez-vous par exemple vers le Furoshiki, qui consiste à emballer vos cadeaux avec de jolis tissus. Vous pouvez aussi utiliser du papier récup’ comme du journal ou des publicités, ou relooker une vieille boite…. Le papier kraft est également biodégradable et recyclable.

© Pinterest

Évitez également tous les cadeaux futiles qui sont immédiatement relégués au fond d’un placard. L’idéal est de privilégier les cadeaux fait main, moins chers, moins polluants et surtout plus personnels. 

Une très jolie idée de cadeau DIY vue sur Pinterest :

© woodhappen.com

 

Pensez aussi aux cadeaux dématérialisés, comme un abonnement au théâtre, un billet de concert…

Limiter son impact pour tendre vers un Noël zéro déchet n’est pas si compliqué. N’hésitez pas à commenter cet article pour partager vos idées ! 

noël zéro déchet