Un Halloween zéro déchet, c’est possible !

Dans mon dernier article, je vous proposais quelques éco-gestes à adopter en automne. Et qui dit automne, dit aussi Halloween ! Bien loin de l’image commerciale qu’elle peut véhiculer, de nombreuses astuces existent aujourd’hui pour préparer et réussir cette fête en version zéro déchet.

La décoration

La décoration est un élément incontournable d’Halloween. Pour vous assurer d’effrayer vos convives tout en respectant la planète, la première chose à faire est de réutiliser vos anciennes décorations. Qui sait, peut-être même que le grenier de votre grand-mère abrite une ancienne marmite et quelques curiosités à mettre en bocal qui pourront faire l’affaire !

L’automne est une saison parfaite pour réaliser des décorations naturelles dans votre antre de l’horreur. A commencer par la très symbolique citrouille, à sculpter ou non, et qui pourra être aisément cuisinée pour ne rien gaspiller.

halloween zéro déchet

Profitez aussi de la saison pour ramasser des feuilles mortes en forêt, des pommes de pin, ou encore des branches pour fabriquer baguettes magiques et autres balais de sorcières.

halloween écologique

Internet regorge d’idées décos respectueuses de l’environnement, pour tous les goûts, pouvant faire l’objet d’activités ludiques à réaliser avec des enfants pour les sensibiliser eux aussi à l’écologie.

Les déguisements et le maquillage

Un Halloween zéro déchet est l’occasion de faire preuve de créativité pour réaliser les déguisements les plus horrifiques ! En chinant, en ressortant de vieilles affaires, en demandant à des amis ou de la famille, vous pourrez créer le meilleur costume pour adulte comme pour enfant. Savant fou, sorcière, ou l’éternel fantôme au drap troué, le choix est vaste et les possibilités infinies en trouvant là encore de quoi largement vous inspirer sur la toile. Pensez également à la location de costumes, ou aux déguisements de seconde main que proposent certaines friperies.

maquillage halloween

Concernant le maquillage, réutilisez si possible du maquillage déjà possédé en veillant à bien vérifier les dates de péremption. Quelques astuces maison vous éviteront également d’avoir à en racheter chaque année, et l’emballage qui va avec. Barbouillez par exemple le visage de votre petit pirate avec un bouchon en liège légèrement brûlé à l’une de ses extrémités (veillez à ce qu’il soit bien refroidi). De la fécule de maïs ou de l’argile permettront d’obtenir un teint vampirique, tandis qu’un mélange de grenadine et de miel pourra faire office de faux sang.

Les bonbons et le repas d’Halloween

Evidemment, comment parler d’Halloween sans évoquer la quête aux friandises ! Privilégiez les bonbons dans des emballages recyclables (carton, aluminium…) en évitant à tout prix le suremballage. Les sucettes dont l’emballage et le bâtonnet ne se recyclent pas sont également à bannir. Pour les plus audacieux, confectionnez vos propres friandises originales en vous aidant de recettes en ligne plus ou moins faciles.

biscuits halloween

Néanmoins, avec le contexte de crise sanitaire actuel, certains parents préfèreront peut-être jeter les bonbons faits maison pour éviter tout risque. Optez sinon pour des bonbons de fabrication artisanale et locale. A ne pas oublier, l’accessoire indispensable pour la quête aux bonbons des enfants : un sac en tissu ou un joli petit panier, lui aussi tout droit sorti du grenier de mamie.   

Question repas et fête d’Halloween, vous pouvez rester original tout en réduisant un maximum vos déchets. Ressortez votre belle nappe en tissu et les serviettes assorties, vos verres de grandes occasions, et élaborez vous-même de terrifiantes décorations de table. Enfin, cuisinez un repas digne des pires histoires d’épouvante, en achetant local et en quantité raisonnable pour éviter le gaspillage. A vous d’être créatifs !

Oui, Halloween peut aussi rimer avec zéro déchet. En faisant preuve d’un peu d’imagination et d’inventivité, il est possible de réduire considérablement l’impact écologique de cette fête dans nos foyers. Faire des choix conscients ne doit pas empêcher de vivre pleinement ces moments festifs, il s’agit simplement de mettre la main à la pâte !