Reconnecter son enfant à la nature

 
Limiter sans frustration le temps passé devant les écrans. Sensibiliser nos enfants à l’avenir de notre planète, progressivement et par le jeu. Les aider à se dépenser davantage dans un cadre sauvage.

 Il existe de nombreuses bonnes raisons pour reconnecter son enfant à la nature.

 Mais le défi est loin d’être simple.

Voici une méthode en 5 règles d’or pour aider vos enfants à l’aimer (donc la préserver).

1/ Choisissez bien le lieu et l’heure de l’escapade 

Dans l’idéal, optez pour un lieu naturel combinant forêt, eau (rivières, cascades, étangs etc.) et rochers.

Pour quelle raison ? Pour mettre des chances de votre côté.

Plus les lieux seront variés et plus votre enfant trouvera de quoi s’amuser, courir, observer, imaginer etc. Bref, cette activité sera « sur mesure » pour lui.

Pour dénicher ce lieu de découverte parfait, inspirez-vous des parcours de randonnée de votre département. Ils associent généralement plusieurs curiosités.

Prenez contact avec les représentants locaux de l’Office National des Forêts. Ils sauront vous guider.

enfant et nature

N’hésitez pas à vous renseigner sur les animaux présents sur les lieux et à faire des recherches sur leurs habitudes. Privilégiez une tenue discrète et ne vous parfumez pas. Cela multipliera vos chances de les observer dans leur cadre naturel.

De manière générale, tout comme nous, les animaux sont plus actifs tôt le matin, lorsque les températures sont « agréables », notamment s’il y a de la brume, car ils aiment s’y camoufler.

Evitez les périodes de reproduction, notamment les mois de mai et juin. Si les animaux se sentent menacés, l’angoisse peut provoquer des accouchements prématurés. Les mères peuvent aussi fuir et abandonner leurs petits.

2/ Soignez particulièrement la préparation logistique 

Ne pensez pas à dresser la liste de ce dont vous avez besoin.

Posez-vous plutôt cette question : « connaissant mon enfant, qu’est-ce-qui pourrait gâcher le moment ? ». C’est la meilleure approche pour ne rien oublier.

Mais un petit coup de pouce ne faisant jamais de mal, voici un « paquetage » modèle pour découverte en nature.

Privilégiez un sac à dos confortable et imperméable.

Organisez-le en plusieurs parties pour ne pas avoir à chercher ce dont vous avez besoin. Vous pouvez ainsi utiliser des sachets ou des boites.

enfant et maman dans la nature

Tenue

Ce point est primordial : la découverte en nature salit ! Et c’est bien ce qui va plaire à vos enfants. Les taches ne doivent pas être une source de stress pour vous, car vous aussi, vous devez apprécier ce moment pour convaincre vos enfants.

Choisissez 2 tenues qui peuvent être salies ou déchirées : une à porter immédiatement et l’autre en tenue de rechange.

Adaptez ces tenues :

  1. À la météo : vêtements amples et casquette s’il fait chaud, bottes, veste et pantalon imperméables en cas de pluie, le trio gants-bonnets-écharpes pour l’hiver. Les vêtements ne doivent pas gêner l’exploration. Vous risquez sinon de dégoûter vos enfants de ce type de sortie. Autorisez-vous des entorses à vos principes habituels, acceptez de renoncer aux gants par exemple ;
  2. Au lieu que vous avez choisi surtout s’il y a de l’eau ou si le terrain est accidenté (attention à la qualité des chaussures de votre enfant pour éviter les blessures) ;
  3. À la saison : de mai à septembre, privilégiez des tenues légères mais longues à cause des insectes.

Le détail qu’on oublie toujours : des chaussettes de rechange !

Hygiène et santé 

Votre trousse dépend de l’âge et des besoins de votre enfant.

Ce n’est pas un scoop, si vous partez en promenade avec un enfant qui n’a pas encore accédé à la continence, vous aurez besoin de couches, carrés cotons, lait de toilette ou liniment.

enfant nature jeu

N’oubliez pas les sacs à couche qui vous permettent de stocker en discrétion et de manière hygiénique ces « choses » incroyables dont nos tout petits ont le secret. Pas besoin de vous faire un dessin.

De manière générale :

  1. Prenez de la crème solaire et un brumisateur d’eau si le soleil est au rendez-vous ;
  2. Du coton et un savon liquide pour nettoyer les mains de vos enfants ;
  3. Une mini trousse de santé : pansements, désinfectant, compresses et crème anti-démangeaisons.

Boire et manger 

Une sortie en nature se marie à merveille avec un pique-nique. Misez sur des aliments dont votre enfant raffole pour que le moment soit pour lui une véritable fête. Préférez un repas froid, sinon vous devrez penser à emporter un réchaud et tout son attirail.

Préparez des quantités raisonnables pour éviter les problèmes de stockage. Il existe des sacs isothermes adaptés à la taille des sacs à dos pour garder les aliments au frais.

nature et enfant

Il est impératif de prendre de l’eau. Gourde ou bouteille : ne culpabilisez pas. Choisissez ce qui vous semblera le plus facile à utiliser, l’important étant de ne rien laisser dans la nature après votre passage.

Si vous avez un bébé que vous n’allaitez pas, faites chauffer de l’eau et versez-la dans une bouteille d’eau isotherme communément appeler « thermos ». Vous pourrez ensuite préparer votre biberon comme si vous étiez à la maison.

Le détail qu’on oublie toujours : 2 sacs poubelles : 1 pour les déchets et 1 pour la vaisselle sale !

Assortiment de (petits) jouets fétiches de votre enfant 

Si la magie de la nature n’opère pas…ne blâmez pas votre enfant. Changer ses habitudes peut être difficile. Dans une société où l’apparence prend une ampleur grandissante, les enfants sont plus réticents à se « salir ». Votre enfant sera ravi d’utiliser ses jouets dans un décor sauvage qui libèrera son imagination.

Vous pouvez aussi emporter un livre qu’il aime beaucoup. Lire avec un chant d’oiseau ou le clapotis de la rivière : un réel bonheur simple et une autre manière d’aimer la nature.

Appareil photo ou caméra 

Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser le téléphone portable pour éviter le « mélange des genres ».

Si vous n’arrivez pas à contenir la tentation de consulter vos mails et réseaux sociaux, ce n’est pas honteux. Ils tiennent réellement une place indispensable dans nos vies. 

Ne prenez le téléphone que pour votre sécurité et sortez-le du sac uniquement en cas d’urgence.

Une sortie nature n’est pas vraiment efficace sans une « digital detox ».

enfant et nature

3/ Laissez l’enfant découvrir par lui-même 

La nature est LE cadre le plus propice à l’expression de la curiosité, surtout si votre enfant n’est pas habitué à ce genre d’activités.

Ne cherchez pas à lui montrer ce que vous considérez comme LE spectacle des lieux, laissez-le trouver le sien.

Mais préparez un plan B quand même.

De quel genre ?

  1. Fabriquer une cabane si la sortie est entre copains ;
  2. Construire un barrage ;
  3. Faire une séquence photo-mode en nature ;
  4. Rassembler des bâtons, brindilles, cailloux, pommes de pin etc. pour fabriquer un circuit pour voitures voire un parcours de motricité ;
  5. Bricoler un radeau, un bateau, un nid à oiseaux, un abri à insectes ;
  6. Faire des exercices de relaxation.

Et tant d’autres possibilités.

4/ N’entrez pas dans une guerre « écrans versus nature » 

La manière dont vous présenterez la sortie compte autant que la qualité du moment que vous vivrez sur place.

Oubliez le : « on part en promenade, ça te changera de la console ». Vous risquez de braquer d’emblée votre enfant contre la balade en nature.

Accordez lui un temps sur les écrans avant la sortie. Il percevra ainsi la balade comme un plus.

enfant reconnection nature

N’hésitez pas à présenter votre destination comme la possibilité de passer plus de temps ensemble sur un terrain neutre qui peut convenir à tout le monde.

À la maison, vos centres d’intérêt sont différents. Vous avez peut-être des difficultés à vous amuser longtemps et sincèrement ensemble.

De plus, dans notre vie d’adulte, il est tellement compliqué de détourner les yeux de tout ce que nous avons à faire (corvées ménagères, administratives).

Montrez à votre enfant pourquoi c’est personnellement important pour vous de savourer ces moments privilégiés.

5/ Entretenez le souvenir 

Carnet d’explorateur, de dessins, herbiers, reportage photo ou vidéo : tout est possible. Si votre enfant garde cette escapade en mémoire, il aura envie de recommencer.

Dans ce domaine, rapprochez-vous au maximum de sa manière de “stocker” le souvenir. Il s’impliquera ainsi personnellement.

 Créez votre propre souvenir !

Cela peut paraître un détail, mais si votre enfant a franchi pour la première fois le lit de la rivière en enjambant des cailloux, imprimez une photo et affichez-la pour montrer qu’il vous a épaté.

enfant dans la nature

Il aura le sentiment qu’il peut se dépasser dans la nature.

Le décor ne doit pas être le seul motif de bonheur/d’émerveillement de la sortie.

C’est dans la combinaison “lieu + vous” que réside la magie du moment.

Si bien sûr vous souhaitez enrichir cette liste non exhaustive, n’hésitez pas à nous dire en commentaires ce dont vous ne pouvez pas vous passer lorsque vous emmenez vos enfants en balade au grande air.

Si vous êtes en ville, découvrez mon article dédié aux parents et enfants citadins !