Ma quincaillerie zéro déchet

Finis les éponges jaune et verte, les flacons de détartrant, le pshitt-pschitt odeur lavande pour les fenêtres… Une vraie révolution zéro-déchet est en marche dans votre maison ! On prend vite le pli à concocter soi-même sa lessive, son produit vaisselle, etc. Je vous propose un tour d’horizon de mes basiques spécial quincaillerie zéro déchet.

Côté matériel

Pour préparer votre produit – en partant du principe qu’on commence doucement, sans soude ou acide citrique –, il vous faudra un saladier, des contenants (bouteilles en verre de récup), de quoi chauffer de l’eau, de quoi mélanger, de quoi verser (entonnoir ou bec verseur), de quoi mesurer (une balance de cuisine fait très bien l’affaire). Et c’est tout !

Pour votre vaisselle, je vous propose de remplacer votre éponge classique jetable par une lavable, par une tawashi (éponge tissée que vous pouvez réaliser vous-même très simplement avec des chutes de vêtements) ou une brosse. C’est tout aussi efficace.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc ménager se trouve partout, y compris en grande surface. Pour être plus logique avec notre démarche zéro-déchet, je le choisis en vrac, ou en bidon de 5 L. Je m’en sers avant tout pour détartrer et faire briller. Pur, j’en verse dans ma chasse d’eau par exemple. Dilué, il me sert à nettoyer mes feuilles de salade, laver mes vitres, faire briller mon carrelage, remplacer mon adoucissant, détartrer ma cafetière… Un vrai couteau-suisse du ménage !

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude ménager – à ne pas confondre avec l’alimentaire – se présente sous la forme d’une poudre blanche, en vrac ou dans des sachets en carton/kraft. Il absorbe les odeurs : idéal pour le réfrigérateur, les penderies, les chaussures… C’est aussi un très bon nettoyant de surfaces. Si on y ajoute du vinaigre blanc, il devient un déboucheur de canalisation redoutable.

Le savon de Marseille

Je privilégie toujours le vrai savon de Marseille, le gros bloc, le solide. Les paillettes de savon ont souvent une composition moins bonne et ne réagissent pas pareil au cours des recettes. Le savon de Marseille est un super détachant avant-lavage ! J’aime sa texture douce quand je l’utilise dans ma recette de liquide vaisselle. D’ailleurs, il peut très bien s’utiliser seul pour cette tâche, avec une brosse.

Le savon noir liquide

Vous cherchez un dégraissant surpuissant ? Le savon noir liquide est LA solution. Pur, il n’a pas peur de s’attaquer à un barbecue ou à une gazinière. Dilué, il est idéal pour nettoyer tous types de sol, mais aussi pour entretenir cuir et argenterie.

Les huiles essentielles

Pour donner une bonne odeur à vos produits ou profiter de leurs vertus anti-septiques, vous pouvez utiliser dans vos recettes de produits ménagers des huiles essentielles, bio de préférence. Je vous conseille surtout la lavande vraie, l’arbre à thé et le citron. Quelques gouttes suffisent et c’est prêt !

L’avantage de tous ses produits : on les trouve facilement, souvent en gros contenants ou contenants recyclables. En les associant, vous pouvez faire des produits ménagers redoutablement efficaces. Mais surtout, ils sont économiques, écologiques et respectent votre santé. N’attendez plus !