Se lancer dans l’aventure zéro déchet peut vite donner le tournis : que garder, comment remplacer, peut-on vraiment se passer de cette crème de jour… ? Rassurez-vous, il suffit d’un peu de bonne volonté pour s’en sortir avec brio.

Découvrez notre mini-guide pour prendre soin de l’environnement et de votre santé en débutant une salle de bain zéro déchet.

Commencer par un peu de tri

Il y a fort à parier que vos placards de salle de bain regorgent de produits que vous n’utilisez pas vraiment. Pour rendre vos habitudes un peu plus green, vous devrez commencer par faire le tri dans tous ces emballages.

Le plus simple est de tester sur un mois : mettez les produits que vous utilisez dans un coin et laissez ceux que vous n’avez pas touchés à leur place. Vous verrez rapidement pour quels produits vous aurez besoin d’une alternative zéro déchet, et quels sont ceux que vous n’aurez pas besoin de remplacer lorsqu’ils seront terminés.

De plus, cela vous permettra de faire le changement progressivement : nul besoin de tout jeter tout de suite ! Remplacez vos produits d’hygiène et de beauté au fur et à mesure.

Opter pour les produits multi-usages

En faisant quelques recherches, vous vous rendrez vite compte que tout un tas de produits sont multi-usages. Soit parce qu’ils entrent dans la composition de différentes recettes zéro-déchet (bonjour le bicarbonate de soude !), soit parce qu’ils vous permettent de répondre à plusieurs besoins du quotidien.

Par exemple, les huiles végétales comme la coco, l’olive, l’amande douce, etc., peuvent vous servir de démaquillant (redoutablement efficace), d’hydratant corps et visage et même de base pour un gommage.

Petit à petit, vous parviendrez à réduire drastiquement le nombre de produits dont vous avez besoin et, de fait, le nombre de déchets associés.

S’essayer aux cosmétiques DIY

Plutôt que d’acheter votre crème hydratante, votre baume à lèvres, votre gommage pour le corps ou encore votre dentifrice dans le commerce (et dans un emballage), préparez vous-même ces produits ! Les recettes ne manquent pas et les résultats sont tout à fait comparables, voire même supérieurs dans certains cas.

diy masque cheveux

Là encore, vous devriez rapidement réaliser qu’il est inutile de bourrer ses placards de produits destinés à un seul usage, et c’est une excellente nouvelle pour votre salle de bain et pour la planète !

Acheter auprès de marques green

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un chimiste, rassurez-vous : des marques de plus en plus nombreuses proposent des cosmétiques bio, naturels et souvent zéro déchet. Vous pourrez par exemple acheter vos shampoings, savons et même des masques capillaires sous forme solide (exit donc les bouteilles en plastique).

diy savon écolo

De même, il est possible d’acheter ses huiles végétales en vrac, des lingettes démaquillantes réutilisables, des cotons tiges durables…

Pour l’hygiène féminine (qui représente tout de même beaucoup de déchets au cours d’une vie), optez pour les solutions écologiques comme les cup, les culottes menstruelles ou encore les serviettes lavables.