Cuisiner bio : les erreurs à éviter

C’est décidé, vous passez au bio ? Félicitations, votre corps et notre planète vous diront merci ! 

Pour un passage au bio simple et sans soucis, quelques pièges sont à éviter pour cuisiner bio. Je vous dis tout juste en dessous. 

#1 Tout changer d’un coup

Vouloir changer pour le bio est une bonne chose, mais prenez le temps de faire ça correctement… Au risque d’être frustré et d’abandonner ! 

Offrez-vous donc le temps de vous renseigner sur les recettes, les produits, les coûts, etc. avant de foncer tête baissée dans un magasin bio. 

Gardez par ailleurs à l’esprit que consommer bio, c’est aussi consommer de façon responsable pour notre environnement, évitez donc de jeter tout ce que vous avez de « non-bio » dans vos placards ! 

#2 Passer de longues heures en cuisine

Si vous pensez que cuisiner bio est plus long que cuisiner tout court, vous vous trompez ! Vous pouvez tout à fait manger à peu près les mêmes plats, simples, bons et peu coûteux mais à base d’ingrédients bios. Il est toutefois vrai que la préparation de certains ingrédients typiques de la cuisine bio peut être un peu plus délicate, mais tout n’est qu’une question d’habitude. 

#3 Chercher l’originalité à tout prix

La cuisine bio n’est pas bio parce qu’elle est originale ! Elle est bio simplement parce que les ingrédients utilisés sont issus d’une agriculture biologique qui respecte l’environnement et l’être humain. Ne vous attaquez donc pas à la préparation de plats inconnus et improbables sous prétexte qu’ils sont bios, vous risqueriez d’être déçu ! 

Rien ne vous empêche cependant d’ajouter quelques touches d’originalité avec des ingrédients que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser. 

#4 Se frustrer

Parce que la cuisine et l’alimentation bio doivent rester un plaisir, ne générez pas de frustration inutile, c’est le meilleur moyen d’abandonner. Si vous craquez pour un petit plaisir qui n’est pas bio, ce n’est pas bien grave ! Accordez-vous quelques incartades et ne vous compliquez pas la vie !