Barquette carton : Favorisez l’écologie !

Les emballages alimentaires qui sont écologiques sont des emballages qui utilisent des techniques innovantes pour bénéficier d’un caractère recyclable, biodégradable ou réutilisable. Très prisés dans le secteur de la restauration rapide et des plats à emporter, ils sont respectueux de l’environnement et zéro déchet. Pour la consommation nomade, les barquettes en carton se démarquent. Adaptées pour les préparations chaudes ou froides, elles sont parfaitement aptes au contact alimentaire !

L’emballage alimentaire écologique : Un gain de temps non négligeable

Dans un fast-food, un food truck ou dans le secteur de la restauration en général, toutes les préparations doivent se faire rapidement dans le but de répondre aux exigences du consommateur. Bien que le gain de temps soit indispensable pour servir un plateau repas, il faut choisir le meilleur conditionnement pour vos plats.

En effet, il n’est pas possible de livrer sandwich, hamburger, frites, salades ou sushi dans des sachets en plastique. Non seulement, cela pollue l’environnement mais en plus, en termes d’esthétisme et de design, emballer dans du carton ou du bambou est nettement plus design. En termes de coup de publicité, vous êtes sûrs d’accrocher les consommateurs.

Dans tous les cas, il existe un large choix de contenants pour que vos clients puissent déguster leur commande : en papier kraft, en carton, ou même en plastique écologique.

Une place importante pour les professionnels de la restauration

Pour les plats cuisinés chauds ou froids, pour la conservation des fruits et légumes ou pour conditionner les ingrédients, la barquette carton a une place importante dans le secteur de la vente à emporter et de la restauration en général. Soucieux de la protection de l’environnement, les professionnels des métiers de bouche délaissent la barquette en plastique au profit de sacs en papier ou de boîtes alimentaires biodégradables.

Il faut savoir que la vaisselle jetable, les couverts, les sacs, les pots, les gobelets ou encore la barquette de frites, peuvent être confectionnés avec des matériaux à 100% recyclables. Ces emballages contiennent beaucoup moins de substances chimiques et protègent les ressources naturelles indispensables à leur conception.

Une entreprise qui décident d’utiliser une barquette alimentaire compostable, recyclable et biodégradable, fait donc un beau geste pour la planète. Il sera même possible d’associer le carton et l’aluminium étant donné que ce dernier est un matériau 100% recyclable.

Les caractéristiques des produits d’emballage écologiques

L’emballage écologique réutilisable ou à usage unique, a été élaboré dans le but de contribuer à un meilleur environnement, avec moins de substances polluantes. Afin d’être perçu comme étant écologique, l’emballage alimentaire doit être pouvoir être récupérable et surtout, utilisable en continu. Aussi, il faut qu’il soit inoffensif pour la planète.

Afin de mettre en avant le zero waste, l’emballage de produits alimentaires doit ainsi respecter certains critères lors de sa fabrication :

  • Une réduction des matériaux en se protégeant du suremballage qui contribuera à moins de déchets ;
  • Une réutilisation des matériaux ;
  • Un recyclage des matériaux ;
  • Une mise en avant de la fibre de bois, des cartons, des papiers, du verre ou de l’aluminium ;
  • Une mise en valeur des déchets.

L’emballage en carton : Un coup de cœur pour les restaurateurs

De la traditionnelle barquette en kraft brun, à celle qui dispose d’un couvercle transparent, en passant par le modèle thermoscellable adapté aussi bien au micro ondes qu’au réfrigérateur, la barquette alimentaire est déclinée sous de nombreuses formes. Certains modèles disposent même de poignées pour simplifier le transport de plats à emporter chauds ou froids.

Outre l’aspect pratique de la barquette alimentaire en carton, choisir ce type de packaging, c’est faire le choix d’un contenant qui respecte l’environnement et la santé humaine. C’est un mode de consommation très apprécié des clients et qui soulignera votre vision éco-responsable.

L’emballage jetable en carton kraft ira même jusqu’à soigner votre image. Ayant un aspect naturel et épuré, il a un esprit sobre que l’on apprécie tout particulièrement.

Les autres matières naturelles intéressantes pour votre packaging

Tout le monde est au courant du fait que le plastique pollue aussi bien la terre que les océans. Seuls 10% des déchets en plastiques dans le monde sont recyclés, d’où la nécessité de vite agir. Parmi les matières naturelles les plus utilisées pour se substituer au plastique, on retrouve :

  • Le bambou

Le bambou est une matière qui est renouvelable à souhait. Il est naturel et est exempt de produits chimiques. C’est donc une alternative intéressante au plastique, d’autant plus qu’on le retrouve déjà un peu partout : sous forme de vaisselle dans la cuisine, dans la salle de bains à travers notre brosse à dents, dans les pailles à jus.

Matière abondante peu chère, elle est simple à travailler, surtout dans le secteur de la restauration. Une barquette faite en bambou est légère et esthétique, et séduit tous les consommateurs.

  • L’amidon de mais

L’amidon de maïs est une matière très appréciée pour confectionner de la vaisselle et des couverts. Extrêmement solide, c’est un plastifiant naturel, biodégradable. Toutefois, il n’est pas très répandu du fait de sa durée de vie assez réduite. Du coup, il n’est pas encore possible de fabriquer des biberons ou autres contenants qui peuvent durer.

  • La canne à sucre

Si pour produire du plastique il faut du pétrole, ce n’est pas le cas pour la pulpe de canne à sucre. C’est une alternative moins polluante au pétrole. Déjà très prisé dans la fabrication de plastique polyéthylène, le plastique végétal a la capacité de se recycler et a une empreinte carbone quasi faible.

De très nombreuses marques utilisent la pulpe de canne à sucre dans la fabrication de leurs contenants, à l’instar de Coca-Cola ou de Heinz pour le Ketchup. Le seul souci résulte dans le fait que la canne à sucre ne pousse que dans certaines conditions. Il faut donc un apport de matière première pour les pays ne pouvant pas la cultiver.